femmes chinoises sur des barques remplies de fleurs

Séduction au parfum naturel du corps : rituel des chinoises

Du temps des concubines, les femmes séduisaient avec le parfum naturel de leur corps.
Pour lui apporter un fumet délicat, elles mâchaient à jeun, des racines, des fleurs, et des herbes odoriférantes spécifiques et non toxiques.

Rituel

Pour suivre le principe du taoïsme, elles répétaient l’opération, selon un petit rituel : pendant cinq jours pour parfumer l’haleine, dix jours le corps, vingt-huit jours – la durée du cycle menstruel féminin – les vêtements et couvertures en contact avec la peau. À ce stade, elles exhalaient une suavité particulière. Le parfum emprisonné dans les pores de la peau, dégageait lentement sa saveur narcotique pour mieux hypnotiser l’entourage.
Vous pouvez vous parfumer « de l’intérieur » en absorbant, sans risque, un peu de poudre d’anis étoilé ou des clous de girofle. À moins que vous préfèreriez vous régaler d’une fleur de lotus ou de gingembre confit.

fleur de nénuphares