noix de coco ouvertes

La Coco : Dévoiler le rituel des mauriciennes!

Sur la peau, les mauriciens utilisent la chair blanche de la coco.
Fraiche et râpée, la pulpe frottée à même la peau, exfolie et hydrate. Réduite dans de l’eau, elle offre un beurre cosmétique et comestible. Séchée au soleil, elle libère une huile. Filtré on l’applique sur la peau et les cheveux pour les nourrir.
La pulpe constituée d’eau et de lipides (30 à 40%) et ses dérivés contiennent également des minéraux (potassium, fer, magnésium, phosphore, cuivre et zinc, indispensable à la protection et au fonctionnement de la vie cellulaire.

Rituel

Munissez-vous d’une noix de coco entière et passez-la sur tout le corps. L’écorce doit frôler la peau et non la frotter. Cette gestuelle amorce en douceur le décollement des impuretés et sollicite délicatement l’activité sanguine.
Puis avec de la chair de 1 noix de coco préalablement râpée et mélangez à 1/2 verre de lait de coco, frictionnez votre épiderme avec la mixture gommante toujours de bas en haut. Une fois rincez badigeonnez-vous d’huile de coco.
Ce soin délicieusement parfumé, les effluves de coco invitent à l’exotisme et permettent à l’esprit de voyager sans bouger de chez soi.

Fresh coconuts broken on wooden background with coconut milk in small glass jars